La position d’And.

EN PRODUCTION, LONG MÉTRAGE


Un film de: Erick Malabry
Durée: 1h20
Support: 35mm


Tournage d’un teaser pour le film la position d’Andromaque.
Film en production.

13323364_10154185266669717_2531305212549204917_o

13301304_10154181390964717_1427982379703722751_o 13320888_10154182629219717_4708135949504664624_o

Résumé :
Comme chaque année, Mikaël profite des vacances de printemps pour passer quelques jours chez sa cousine, Isolde, qui réside à Paris.

Ces vacances annuelles dans la capitale lui permettent de faire le point sur les avancées de sa rééducation orthophonique : Mikaël, handicapé par une surdité partielle, a parlé assez tard, et doit s’appliquer à de nombreux exercices vocaux fastidieux pour effacer un défaut d’élocution, et résoudre une timidité qui le paralyse.

Mikaël est heureux de retrouver Isolde, parce que c’est une femme absolument différente de ce qu’il est : autant Mikaël est réservé, secret, sur la défensive, autant sa cousine est pleine de fougue, de vie, de volume… Pour le dire autrement, Mikaël est apprenti boulanger dans une petite ville du nord de la France, alors qu’Isolde s’occupe de la régie et de l’administration d’un Cours de Théâtre situé à deux pas de chez elle, dans le deuxième arrondissement.

Le séjour chez sa cousine amuse d’autant plus Mikaël que le lit d’Isolde est le théâtre d’un défilé permanent de jeunes femmes, ce qui impressionne Mikaël qui, vierge à vingt ans, ne sait comment parler aux femmes.

Un jour, une des amies d’Isolde suggère à Mikaël de profiter de son séjour pour suivre un cours de théâtre : non seulement il pourrait s’exercer à la diction, l’énonciation et tout autre exercice orthophonique, mais en plus il pourrait peut-être vaincre sa timidité.

Mikaël hésite un peu, mais finit par céder ; mieux, séduit par la façon dont se passe les choses, il se fait violence et monte sur scène… Mais ce n’est pas tant la découverte du théâtre qui le pousse à revenir que la mystérieuse Diane, une élève du cours.

Morgane, une autre élève, proche de Mikaël, pense que Diane est une chimère, un danger, une douleur, et qu’elle n’est pas du tout pour Mikaël.

Peu importe ce que disent ou pensent les gens, Mikaël demande à sa cousine Isolde de parler de lui à Diane, d’intercéder en sa faveur pour un éventuel café, un soir, après les cours.

Isolde, sidérée, ne peut refuser ce service à son cousin.

Ce que ne sait pas Mikaël, c’est qu’il vient raviver, par cette demande, un amour en friche …